Geneviève Romang

27.05.2011

 — 24.06.2011

Elle le dit d’emblée: « Je ne dessine pas des paysages / parce que j’aime le paysage / je dessine des paysages / parce que j’aime être dans le paysage / et de là / la seule chose pour y demeurer / tranquille / est de dessiner / ce qui atteint mes yeux ». Geneviève Romang (née en 1967 à Neuchâtel) dessine des paysages, mais pas seulement, des corps aussi et surtout, des situations d’urgence, toujours avec cette même tension pour ce qui n’est pas dit, cette même présence aux choses. A la Locomotive, elle présentera les dessins, textes et peintures de son livre «Plein Air» qui paraîtra à cette occasion et duquel est tiré le poème cité en exergue. Le paysage ne représente toutefois qu’une petite part de son univers qui traite également d’autres formes dessinées comme en témoignent les quatre films d’animation réalisés pour l’occasion et dont le contenu est marqué par l’actualité.
Et puisque c’est de dessin qu’il s’agit, Geneviève Romang a invité la dessinatrice Catherine Schlaefli (née en 1972 à Moutier) à présenter quelques travaux et pistes de réflexion réalisés en cours de résidence dans l’atelier neuchâtelois de la Cité des Arts à Paris. Dans son travail de dessin, cette dernière privilégie la simplicité des formes et l’allusion.
Le vernissage aura lieu le vendredi 27 mai de 18h à 22h. Un repas simple et convivial sera offert par les artistes.