Olivier Robert – Copier-Coller

10.06.2016

 — 25.06.2016

Les technologies actuelles permettent de multiplier les images à l’infini. L’exposition d’Olivier Robert explore un aspect central de cette ère du copier-coller : la répétition. L'artiste neuchâtelois l’utilise comme processus créatif dans sa peinture, technique à l’opposé du numérique censé reproduire les motifs à l’identique.
Olivier Robert expérimente les effets de la répétition dans chaque tableau. Tantôt il décontextualise une partie d’une photographie : il en copie un motif, qu’il introduit, qu’il « colle » sur la toile. Tantôt il multiplie inlassablement un même élément en laissant sa représentation évoluer au fil des répétitions. Tantôt il efface et reproduit des parties du tout, proposant ainsi des variations. Enfin, un tableau achevé peut devenir lui-même l’objet d’une répétition par la création d’une série.
A chaque répétition d’un sujet apparaissent des différences avec l’original ; elles sont parfois le fruit d’une expérimentation, parfois celui du hasard. Invisibles au premier regard, ces écarts sont autant d’entrées possibles dans l’interprétation de l’œuvre dans sa globalité.
Face aux tableaux où les répétitions sont nombreuses, le spectateur hésite entre un regard focalisé sur des motifs figuratifs et un regard global qui tend vers l’abstraction. La distance qu’il choisit influence son interprétation de l’œuvre.
Cette exposition est une invitation à prendre du temps pour observer et penser des images, dans un va-et-vient constant entre les parties et le tout.