Roberto Romano

Photographies

13.11.2010

 — 18.11.2010

Lumière, textures, formes, tels sont les éléments de base constituant cette série de photographies qui est comme un appel à la contemplation. Pas de scènes de vie ni d'émotions spectaculaires dans ces clichés. Que ce soit dans des paysages épurés ou dans les détails d'éléments urbains, le spectateur est invité à y trouver par lui-même un sens, une histoire, une âme. L'utilisation exclusive de films argentiques est ici une contrainte volontaire à la réflexion, à l'attente et à l'observation. Un moyen de voir.